Avenir Sportif Hillion Saint-René : site officiel du club de foot de HILLION - footeo

LE DÉBRIEF' DES MATCHS SENIORS (R3 et D2)

12 décembre 2017 - 19:57

R3

L'ASHR accueille l'Avenir Irodouer Sportif sur un terrain "quelque peu gras". Les crampons vissés sont donc de sortie. Le match commence et les premières frappes viennent des visiteurs. Mais Arnaud veille et rassure sa défense. Puis c'est au tour des hillionnais d'allumer les mèches : Gilles A. rate d'abord la sienne à moins de 2m du but, piégé par un étrange rebond (le fameux rebond du terrain gras qui empêche le ballon de rebondir), puis Corentin C. trouve le gardien après une accélération foudroyante côté gauche. Gilles, une nouvelle fois, frappe mais toujours sans succès.

Derrière on tient le coup. Youyou est dans son élément et distribue les tacles, toujours propres, à tout va. Sur une nouvelle accélération de Romain P, l'ASHR obtient un corner. Le ballon est envoyé dans la surface, c'est le cafouillage, personne n'en veut sauf Valentin M, monté de sa défense, qui ne se fait pas prier pour envoyer le ballon dans les filets. A l'issue de cette action, l'arbitre siffle la mi-temps. Timing idéal pour l'ASHR qui vient de marquer au meilleur moment.

Au retour des vestiaires, ça continue de pousser pour les rouges et noirs. Suite à une magnifique ouverture de Gilles A, Romain P. s'en va défier le gardien, place le ballon entre ses jambes et celui-ci finit sa course dans le petit filet. C'est le break pour l'ASHR qui essaye toujours de faire du jeu. Mais les passes sont moins précises et les appuis plus difficiles en raison du terrain qui se dégrade. Résultat, les fautes se multiplient et quand des crampons vissés finissent leur course sur une jambe, c'est rarement cette dernière qui gagne. Romain P. va d'ailleurs en faire la douloureuse expérience et le défenseur adverse sera logiquement exclu.

La suite du match est plus compliquée mais le milieu de terrain hillionnais assure avec l'expérimenté Manu B, Romain C et le jeune Maxime P, encore excellent ce dimanche après midi. Malgré une infériorité numérique, Irodouer va tout de même marquer un but. Cependant les dernières actions sont hillionnaises : Alexis L. récupère le ballon dans les pieds du dernier défenseur, tente de lober le gardien mais ça passe juste au dessus; Remy pense marquer mais l'arbitre assistant l'en empêche suite à un hors-jeu pas évident. Fin du match, victoire 2-1 pour se rassurer.

D2

L'ASHR défie Saint-Brieuc Mayotte sur le terrain synthétique du Stade de l'Europe, habituel écrin de l'AS Ginglin-Cesson. Sûrement perturbés par l'horaire bien matinale (Coup d'envoi à 12h50,) les rouges et noirs voient passer la première mi-temps rapidement. Mis à part un poteau adverse et une frappe de Ronan L, pas grand chose à se mettre sous la dent lors de ces 45 minutes. Seul frisson de ce premier acte, la rentrée de Bubu à la demi-heure de jeu, légèrement fatigué mais qui ne laisse rien transparaître sur ses premières touches de balles.


Au retour des vestiaires, les 22 joueurs ont la gentillesse de penser aux spectateurs et le match s'anime. Hugues s'essaye à une première frappe, sans danger pour le gardien adverse. Mayotte essaye également, pour la même conclusion. Puis, va se produire le premier tournant du match. Sur un erreur de dégagement de la défense adverse, un grand cafouillage se forme à l'entrée de la surface. Hugues, jusque là peu en vue, rappelle pourquoi il est présent à la pointe de l'attaque, c'est un buteur à sang-froid. Idéalement placé, il exécute parfaitement le gardien. Mais cette avance est de courte durée. A son tour, la défense hillionnaise se dégage mal et relance plein axe, une mauvaise idée dans ce football moderne où tout va très vite. L'attaquant en profite et se fait malheureusement percuter par Gwen revenu en catastrophe pour rattraper l'erreur. Le penalty est transformé, malgré Beram qui plonge du bon côté.

A ce moment, le match va être haché par les fautes et les interventions arbitrales. Sur l'une d'entre elles, capitaine Gwen est un peu trop véhément et hérite d'un carton blanc. 10 min sur le banc à réflechir au sens de la vie et s'interroger sur ses actions dans la société, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. En attendant, le jeu continue et Mayotte bénéficie d'une triple occasion. Beram est en feu et s'interpose coup sur coup, bien suppléé sur sa ligne par Alan LB. L'action suivante, il est sauvé par sa transversale. Hillion a laissé passer la domination et attaque. Sur une délicieuse ouverture de Bubu, Marco s'échappe mais bute sur le gardien. C'est le même sort qui attend la frappe de Jérôme R un peu plus tard. Après un dernier festival de l'attaquant adverse qui rate son face à face avec Beram, Marco conclut le match d'une frappe hors-cadre. C'est la dernière action du match. Score final, 1-1.

Commentaires