Avenir Sportif Hillion Saint-René : site officiel du club de foot de HILLION - footeo

Le debrief du lundi (R3-D2-D3)

8 octobre 2018 - 20:49

R3

L'ASHR accueille Hénanbihen-Matignon. La 1ère action ne met pas longtemps à arriver puisque Rémy Le Louet touche la barre dans les 1ères minutes du match. Derrière la main courante, on est unanime : ça va très très vite. Mais le rythme redescend aussitôt et le jeu proposé par les 22 acteurs a du mal à emballer les spectateurs. Le score est donc nul et vierge à la mi-temps.

Les 15 minutes de pause réglementaire ne changent pas la donne mais les intentions sont présentes des deux côtés. C'est écrit, il faut donc un coup du sort pour voir ce match se débloquer. Il intervient pour les visiteurs lorsqu'Aymeric Le Faucheur veut dégager son camp et envoie un grand dégagement dans les airs. Mais, pourquoi, comment on ne sait pas, le ballon prend la direction de son propre but et lobe un Benjamin Gorin visiblement pas du tout préparé à ça. Puis Hénanbihen-Matignon double le score. Sur une dernière action, Laurent Le Grand sort de sa défense pour aller frapper un coup-franc. Il manque de peu de surprendre le gardien qui dégage en catastrophe. Le corner ne donne rien et l'arbitre siffle la fin du match.

Défaite 0-2

D2

L'ASHR se déplace pour affronter l'AS Trégueux. Un match que les hillionnais débutent sans François Brulé en raison d'un fait de jeu réalisé à l'insu de son plein gré. Alors qu'il est changé, crampons aux pieds, maillot sur le dos, il s'aperçoit, ou plutôt on lui fait remarquer, qu'il doit jouer avec la B à Trégueux et non avec la C à Saint-René. On ne le répetera jamais assez, la communication véritable maître mot du sportif de haut-niveau.

Mais la suite sera moins comique. Malgré deux réalisations signées Alexis Lefrançois et Léon Bourdonnais, l'ASHR encaisse 5 buts, ce qui est forcément plus compliqué pour gagner un match. Pour les moins matheux, cela fait donc un solde négatif de -3 et 0 point à l'arrivée.

Défaite 5-2

D3 L'ASHR accueille les voisins de l'US Yffiniac. Les 1ères minutes servent de round d'observation entre les deux équipes. Le jeu se fait surtout autour du rond central et les défenses ne sont pas avares de longs ballons. Cependant, dès qu'une équipe pose le ballon cela va forcément plus vite. Et c'est Hillion qui est récompensé grâce à Raphaël Presse qui signe, toute en extension, une splendide demi-volée croisée imparable. Surtout, gros point positif, les rouges et noirs savent faire le dos rond quand le ballon est confisqué. Résultat, le score de 1-0 est conservé à la pause sans que Raphaël Baudet n'ai eu réellement besoin de s'employer.

La 2nde période est du même acabit, chaque équipe a son temps de domination. Et le football est un sport où tout peut basculer rapidement. L'Olympique Lyonnais peut en témoigner. Ainsi, Yffiniac rate son face-à-face puis Hillion réussit le sien par l'intermède d'Osvaldo. Le tout en moins d'une minute. Puis, Raphaël Presse vient conclure son formidable dimanche d'un doublé. Un score qui valide les efforts réalisés pendant 90 min.

Victoire 3-0

Commentaires